Polyphonie militante

Micro-histoires de la mémoire sociale en Aquitaine.
Portraits de citoyens impliqués dans le progrès social girondin.

LES ACTUALITÉS DU PROJET

 

Guy Latry, professeur honoraire d'Occitan, auteur et traducteur nous fait découvrir un "desbroumbats" (oublié) de la littérature occitane. Il s'agit de Théodore Blanc (1840- 1880), typographe au journal La Gironde, un écrivain social originaire du Bouscat qui participe entre 1869 et 1871 au débat politique et, chose singulière, du côté des républicains. Puis nous rencontrerons les écrits politiques de Pierre Roumegous qui signa en gascon des rubriques régulières dans LE TRAVAILLEUR LANDAIS (journal départemental de la SFIO). La dimension politique de la littérature occitane est souvent largement méconnue, cela rend ces témoignages d'autant plus intéressants.


 

Ce grand scientifique nous conduira sur les chemins difficiles d'une enfance de petit juif bousculé par les dangers du nazisme. Nous comprendrons comment il est devenu "un lecteur fou" (dit-il) et comment un instituteur génial élargira le champ des possibles de ce lycéen curieux qui s'ouvre sur les sciences. Sa culture scientifique se nourrit de la lecture des écrits des "savants" et de la compréhension de leur pensée. Et sa passion de bibliophile s'explique par son exigence de retours incessants au texte. "Ce n'est pas parce qu'on a lu un livre qu'on l'a compris" dit Josef Lajzerowitch.


 

Elle les recevait, les écoutait et les accompagnait. L’exercice de son métier a beaucoup évolué au cours de sa carrière avec la dématérialisation du traitement du chômage. A la retraite de Pôle Emploi depuis 4 ans, elle milite aux RESTOS du cœur, sur le terrain. C’est le quotidien des bénévoles et des bénéficiaires qu’elle décrit : « La soupe aux vermicelles » qu’elle prépare et propose avec une copine dans une maraude de ville illustre son souci de rompre la froide indifférence dont souffre les hommes et les femmes de la rue. .


 

Elle a consacré sa vie professionnelle d'Educatrice spécialisée (après 3 ans de formation) au service des enfants et des adolescents de l'Hôpital de Cadillac. Elle a travaillé au sein d'une équipe pluridisciplinaire fédérée autour du psychanalyste P.Mahon (orthophoniste, psychopédagogue, assistante sociale). Travailler de façon innovante, créer des pratiques novatrices, l'engagement de chacun est important pour faire avancer la prise en charge de la maladie mentale par les soignants. Mariée à Jean-Luc, ancien aumônier JOC, Marithou a 3 enfants et prend conscience du handicap d'un de ses garçons. Alors vie professionnelle et personnelle se croisent. Ceux qui sont faits pour aimer sont faits pour vivre et Marithou se bat pour arriver à tout concilier à l'extérieur comme dans la famille. A partir de 1985, elle assiste à la remise en cause des démarches progressistes dans le secteur de la psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent et à la diminution des moyens alloués aux établissements. En 2003, elle prend une retraite proportionnelle et aujourd'hui elle poursuit des études de théologie et porte un regard aiguisé sur sa vie spirituelle et sa vie militante.


 

Impliqué dans toutes les initiatives régionales novatrices, il contribue notamment à la création du Théatre populaire d’Aquitaine puis à celle du Théâtre de la Source qui jouera au Grand Parc des spectacles pour la jeunesse. Membre fondateur de la compagnie Fartov et Belcher (puis Fartov Studio Théâtre), il participera durant huit saisons à la création théâtrale à l’Entrepôt Lainé. Pendant 10 ans à Bègles (rue du Prêche) il devient incontournable dans le paysage culturel de Bordeaux Métropole en proposant, par exemple, des auteurs d’Amérique latine (traduction Sara Bonnadel). Peu enclin à parler de lui, il nous ouvre ici les pages de son enfance, de son intérêt pour les sciences la philosophie et évoque son engagement au service de la formation des jeunes. .


 

En zoomant lentement sa cuirasse de fer apparaît et rutile sous le feu de nos questions :
Annie se révèle être une battante, une guerrière au service des autres, dix ans de lutte quotidienne pour sauver St Jo, l’outil de travail de plus de 1.000 salariés, n’ont entamé en rien ses forces et ses convictions.
Mais entendons-nous bien, Annie n’était pas seule, elle était au cœur d’un collectif syndical, politique, chrétien.
Cet accompagnement militant explique l’incroyable résistance à un ennemi implacable : le libéralisme.


Alain Baudry est astrophysicien. Après des études universitaires de physique à l’Université de Bordeaux, il rejoint l’observatoire de Floirac où pendant 40 ans de vie professionnelle, il contribue aux avancées des connaissances sur nos origines cosmiques en participant avec passion aux programmes nationaux et internationaux
« la mort des étoiles « est mon thème de prédilection" dit –il.
En dépit d’une humilité naturelle qui l’éloigne du « Je » , il nous confie son enfance dans un village du Médoc auprès d’une maman institutrice laïque , dans le logement de fonction, il évoque ses copains ,ses courses à l’épicerie, le vélo, les lectures et la découverte éblouissante des étés aux Pyrénées !


 

Marie Claude Ruiz a eu  une enfance pauvre dans une famille aimante d'ouvriers agricoles.
Sans savoir vraiment où elle allait (interne à Camblanes pour le CA) ,elle n'a jamais cesser d'avancer !! (BEI et Lycée Cazemajor de Bordeaux)
Elle a poursuivi avec succès  des études exigeantes dans la couture  puis son parcours  professionnel s'est avéré  unique,Beauvais confection et sa discipline militaire,ST Jo (1964) et le conflit avec la CGT  pour éviter la fermeture, puis travail de "toiliste de flou" pour clientèle  privée.
Et en 1984 le basculement vers l'artisanat et l'installation à son compte à 43 ans.L'excellence toujours et le souci de former des jeunes apprentis avec Le Syndicat des artisans de la couture ..Marie Claude ne s'arrête jamais ,elle ne se laisse pas décourager,sa leçon de vie vaut la peine d'être entendue!


ll a livré bataille pour exercer son métier autrement au sein d'un cabinet de groupe et permettre ainsi aux praticiens d'assurer régulièrement des missions de prévention et de bénévolat ( Sida ou contraception) .
Il remet en cause les dépassements d'honoraires qui, aujourd'hui, annoncent une médecine à 2 vitesses pénalisant les assurés les plus modestes . Son indignation le conduit à affronter encore le très puissant Conseil de l'Ordre des médecins .
Un homme de courage qui donne des coups de pieds dans les fourmilières !


Claude Latrille a grandi à Leogeats,un village proche de #Sauternes. Très tôt elle a choisi d'être institutrice car son expérience de "pionne" lui a donné le goût de la formation des jeunes. Engagée au PS, elle poursuit son #engagement au sein du Secours Populaire Gironde (Page officielle) auprès de l'antenne locale de la Ville de Villenave d'Ornon où elle accompagne des nationalités trés diverses.




Pour un meilleur confort de navitation, nous utilisons des cookiesX